Coronavirus COVID-19 : mesures de soutien aux entreprises

Covid 19 - Blog - ADDI CONSEIL, cabinet d'expertise comptable et de commissariat aux comptes - Paris RP

Face à l’épidémie de coronavirus COVID-19, le Gouvernement a mis en place des mesures de soutien aux entreprises. Il s’agit de différentes mesures d’ordre social, fiscal et financier.

Nous évoquons ci-dessous les divers axes mis en place par le Gouvernement.

Les délais de paiement d’échéances sociales et fiscales

Afin de soutenir le tissu économique face au coronavirus, l’administration fiscale permet de reporter certains paiements ou une remise d’impôt direct, notamment pour l’échéance d’acompte d’IS au 16 mars.

Pour faciliter les démarches, la DGFIP met à disposition des entreprises un formulaire à adresser aux impôts.

Les mesures sociales

Outre les mesures concernant les salariés, les travailleurs indépendants et les professions libérales ont la possibilité pendant toute la période de confinement, et ensuite si leurs difficultés sont trop grandes, de reporter leurs échéances de paiement d’Urssaf et de retraite.

Cette démarche se fait de différentes manières si vous êtes profession libérale, travailleur indépendant, artisan ou commerçant.

Vous êtes profession libérale

Connectez-vous à votre espace en ligne sur le site de l’Urssaf et adressez un message via la rubrique « Une formalité déclarative » > « Déclarer une situation exceptionnelle ». Il est également possible de joindre votre Urssaf par téléphone au 3957 (0,12€ / min + prix d’un appel).

Vous êtes travailleur indépendant, artisan, commerçant

Contactez votre Urssaf :

Par courriel : sur www.secu-independants.fr/Contact, objet « Vos cotisations », motif « Difficultés de paiement »

Par téléphone : au 3698 (service gratuit + prix d’un appel)

Un soutien de l’État et de la Banque de France pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des dettes

Les entreprises en difficulté ont la possibilité de demander à leur banque de reporter de 12 mois le remboursement de leur emprunt. Il s’agit pour l’entreprise de ne payer pendant cette période que les intérêts et l’assurance attaché à l’emprunt. Le remboursement du capital est reporté de 12 mois. Ainsi l’emprunt aura une durée de vie rallongée d’autant. Pour cela, le chef d’entreprise doit se rapprocher de sa banque pour mettre en œuvre cette procédure.

Le besoin d’écoute

Parce que cette situation pourrait venir se cumuler avec d’autres difficultés et accentuer le sentiment de solitude du chef d’entreprise, plusieurs dispositifs ont été créés pour venir en aide aux entrepreneurs.

Il est possible pour le chef d’entreprise de joindre le CIP, le réseau ECTI, l’association EGEE et bien d’autres associations locales ou nationales.

Votre expert-comptable est là pour vous apporter tous les conseils et informations utiles en cette période troublée.

Contactez-nous pour plus d’informations.

 

 

 

Coronavirus COVID-19 : mesures de soutien aux entreprises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
  01 83 81 07 57        LinkedIn